Cityguide Espagne

Barcelone Une soirée dans le quartier El Raval

barcelona25

Autrefois peu fréquentable, le quartier El Raval est depuis une dizaine d’année ce coin de Barcelone qui devient populaire et festif. Notre amie Morgane qui connait maintenant bien la ville nous a fait découvrir ces rues, cette ambiance créative et jeune, qui règne à deux pas de la folie des Ramblas.


Il est 18h est clairement c’est l’heure de l’apéritif (ça commence bien!) – Morgane nous fait déjà rêver, “Vous allez voir je vais vous emmener dans un endroit secret, au calme et au soleil“. Elle ne nous a pas menti, nous passons des Ramblas, à une rue puis 100 mètres plus loin nous passons une petite porte qui nous mène directement dans la cour d’un ancien hôpital. On découvre un cloître baigné par le soleil, des arbres et le silence, on se croirait presque en Andalousie. El Jardi, c’est ce bar dont tout le monde à déjà rêver d’avoir: des lampions, des chaises Fermob, de la verdure… Réellement c’est l’endroit parfait après une grosse journée de visite et pour profiter du soleil autour d’un cocktail.

barcelona21

Après un bain de soleil, de la rigolade et du repos, nous décidons de nous faire du bien en choisissant de manger Vegan! Entre nous, quand on est jeune, à Barcelone et qu’on est pressé, il est vrai qu’on oublie vite les 5 fruits et légumes par jour. Veggie Garden est à environ 3 minutes à pied, c’est un restaurant coloré où l’on mange une cuisine aux connotations indiennes/népalaise.  Je vous conseille le Thali, un plat généreux, varié et épicé. J’ai beaucoup aimé leur carte de jus de fruits, smoothies et milkshakes à base de lait d’amande, difficile de choisir…

barcelona5

barcelona23

J’ai rigolé toute seule en regardant cette photo car dans mon article 10 indispensables dans mon sac avant de partir en voyage je disais que j’emportais toujours une boîte de Nurofen avec moi… Regardez qu’est-ce que qu’il y a la droite du plateau? Pour le coup ce n’était pas pour moi mais pour Solen qui se sentait vraiment mal.


Il fait déjà sombre mais ce n’est pas bien grave car Barcelona vit la nuit, la chaleur redescend, les jeunes sortent pour se défouler, ainsi Morgane nous emmène devant le MACBA, le Musée d’Art Contemporain de Barcelone, réalisé par Richard Meier en 1995. Devant celui-ci la place est envahie par les skateurs qui viennent peaufiner, apprendre ou s’initier à travers leurs figures. Le ton est donné.

barcelona9

À deux pas, une partie de foot se joue, les enfants courent, crient, mais ce qui me frappe c’est cette fresque de Keith Haring de 33 mètres de long sur un mur en béton qui se déploie telle une banderole. Keith Haring est l’un de mes artistes contemporains préférés, je l’aime pour ses dessins justes, ses couleurs mais surtout pour sa personnalité et les messages qu’il passe à chaque fois, ce n’est pas pour rien que j’avais choisi une de ses œuvres dans mon dossier d’histoire des arts au Baccalauréat.

barcelona25

Cette fresque rouge est juste sublime, même si ce n’est pas l’originale, elle a été reproduite le 27 février 2014 soit 25 ans après celle de l’artiste. Keith Haring a réalisé cette œuvre sur le thème du Sida dans ce même quartier qui était à l’époque marginal et défavorisé.

Todos juntos podemos de Parar el SIDA” – “Ensemble nous pouvons arrêter le Sida“. Des personnages courent apeurés par ce grand serpent à la gueule béante, cependant d’autres figurent stoppent l’animal: Un couple forment une paire ciseau, une seringue passe par là, un autre mais un préservatif sur la queue du reptile. Plus loin 3 corps nous rappelles les signes des singes de la sagesse où chaque personnage se couvrent une partie du visage: les oreilles, les yeux, la bouche – Rappelons qu’en 1989, la maladie est encore un sujet tabou, Keith Haring en est décédé en 1990 et combattra et mettra à profit sa notoriété pour que ce sujet ne soit plus secret.barcelona24

Ce moment fût un très bon exercice photographique, j’ai adoré, voir ces ados frapper dans un ballon dans LA ville du football et derrière cette fresque historique, qui est malheureusement toujours d’actualité, même si en assistant à une telle scène on se dit qu’il y a encore de l’espoir pour le futur.


Continuons la soirée, Morgane nous a promis un lieu unique en son genre, un bar avec un skatepark, oui oui vous avez bien entendu un skatepark, j’ai nommé le Nevermind #Nirvana !elraval1

nevermind1

nevermind2

barcelona7

Insolite ce bar recouvert d’autocollants, aux fauteuils défoncés et à la musique rock ne peut pas vous laisser indifférent. Au fond de celui-ci on trouve une sorte de pool, où s’exerce des skateurs mais aussi des bikers, ambiance garanti! Rien qu’en y repensant j’ai l’odeur de sueur, de bières et de pop-corn qui me remonte au nez, je vous assure ce bar est une curiosité, Go!

elraval4


Pour terminer doucement la soirée, nous nous baladons dans les rues où il faut avoir l’œil car le street-art est partout! Séance photo devant ce fameux batonnêt de glace, pour la petite histoire quand le tour Morgane est venu, elle s’est faite renverser par un vélo, plus de peur que de mal même si on a bien rigolé.

barcelone21

barcelone3

barcelone24

barcelone22

barcelone7

barcelone36

barcelone20

barcelone29

barcelone37

barcelone34


On a tellement aimé El Jardi que nous y sommes retourné plus tard pour boire un dernier Mojito.

eljardi2

eljardi1


El Raval est un quartier dynamique, ouvert et culturel. Le jour il est parfait pour aller faire un tour à la Boqueria, visiter le MACBA ou le CCCB si on aime l’art contemporain mais encore le Palais Güell si jamais vous n’avez toujours pas eu votre dose de Modernisme!

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply