Cityguide Émilie-Romagne Italie

Un circuit en Émilie-Romagne entre amis!

bolognamantova3

J’ai accueilli pour 4 jours, trois amis spécialement venus de France pour me voir mais aussi pour découvrir la région où je suis depuis maintenant 5 mois. Ils sont arrivés un mercredi soir à Carpi et repartaient le dimanche midi. Le timing est serré et ce n’est pas facile de décider sur un programme car 3 jours ça passent vite!


Jour #1: Modena/Mantova

La première journée fût chargée de plus il y avait un temps magnifique. La veille nous nous étions décidés de faire Modena et Mantova dans une même journée, ce qui est très facile avec le train.

emileromagneadresses8

emileromagneadresses33

essai2

Nous sommes arrivés vers 11h à Modena. Naturellement on a commencé par le marché couvert Albinelli, histoire de plonger mes amis dans les bons/beaux produits que peut offrir la région. Puis on c’est dirigé vers le Duomo où clairement on a pris un bain de soleil pendant 30 min. C’était tellement agréable ce ciel bleu et sentir les rayons du soleil sur nos visages. Quelques boutiques, un restaurant, Da Enzo où l’on y mange bien, et nous voilà repartis dans le train pour Mantova.

Italie2

moden

photosflore5

Italie3

“Une pose italienne s’il vous plait!!”


À Mantova, évidemment, j’avais attisé de la jalousie en visitant la Palazzo Te. C’est avec grand plaisir que je suis retournée avec eux d’autant plus qu’à nous 4, ayant fait les mêmes études, nous avons réussi à nous souvenir de notre cours que nous avons eu en deuxième année de licence. Il n’y avait personne ce qui nous a permis de prendre notre temps.

mantova1

bolognamantova4

Flore est envoutée

mantova2

emileromagneadresses6

photosflore2

bolognamantova5

mantova1

Frappe !

Les frappes sont des gâteaux spécialement réalisé pour le carnaval. On les trouves partout en Italie. C’est une pâtisserie ancestrale, qui existe depuis la Rome Antique. La pâte est fine et frit, un peu comme les gnocco fritto! Évidemment ça à le goût de friture mais on sent les agrumes, la fleur d’oranger et un petit peu d’alcool, ça change des traditionnelles crêpes!

Nous nous sommes dirigée vers la ville, nous avions tous envie d’une glace avec ce temps somptueux… La dernière fois que j’étais allée à Mantova il y avait du brouillard et je n’avais pas autant profité de la ville.


Jour #2: Bologna

Alors clairement il faisait beaucoup moins beau que la vieille, c’est bien dommage, mais ce n’est pas pour autant que nous nous sommes découragés pour consacrer la journée à Bologne. À peine arrivés, nous avons fait la Piazza Maggiore mais finalement on  c’est vraiment baladé dans le centre sans trop savoir ce que l’on voulait voir, à croire que le simple fait d’être ensemble nous suffisait. À midi, nous sommes allés manger une pizza chez Berbère/Alce Nero qui se trouve dans le quartier universitaire de la ville. Très sympa, l’endroit se veut branché avec son épicerie Bio, ses sacs de farine devant la caisse, et son design industriel. Leurs pizzas sont excellentes, dans l’esprit napolitain, de plus celles-ci sont réalisées avec la Pasta Madre, une levure “maison” que tout le monde peut faire chez soi en somme, qui est alors plus équilibrée, saine et plus facile à digérer.

bologna1

En ressortant du restaurant, nous avons pris notre courage à deux mains pour s’attaquer à l’ultime défi de la journée: monter les 498 marches (en bois) de la Torre Asinelli… Depuis le temps que je voulais monter cette tour… J’étais bien contente de ne pas la faire toute seule, c’est tellement plus drôle avec ses meilleurs amis! Je ne sais pas combien de temps on a mis, mais je pense facile 10/15 bonnes minutes. Alors je vous explique les marches sont petites, étroites, il faut faire attention où l’on pose les pieds, mais aussi il n’y a qu’un seul escalier pour monter et descendre (je vous fait un dessin..?). Autant vous dire qu’on a vraiment bien rigolé, c’est l’altitude et le manque d’oxygène je pense!

La torre Asinelli construite au début du XIIème siècle 97 mètres de hauteur

emileromagne78

Let’s go!

parme3

Tout va bien pour l’instant

photosflore6

Les visages commencent à se crisper…

Arriver en haut on a une vue à couper le souffle sur toute la ville ainsi que les montagnes. Dommage que le temps n’était pas plus clément, même si ça à son charme. Il faut se rappeler qu’une tour comme celle-ci comme on vient de monter, il y en avait fût un temps partout dans la ville. D’ailleurs on voit quelques souvenirs de ce passé déchu si on prête un peu d’attention.

bolognamantova3

Vue sur les Apennins

emileromagneadresses35

emileromagneadresses10

La Piazza Maggiore

essairom1

Belli !

tourasinelli

Alors je crois qu’on a très bien fait d’y aller tôt dans l’après-midi car en redescendant de la tour il y avait déjà plus d’affluence et c’était moins drôle. De plus le faire en basse saison est un avantage dans le sens où il ne fait pas trop chaud, car l’été ça doit être une fournaise je pense.

photosflore3

Évidemment après tant d’émotions, nous nous sommes rappelés que nous n’avions pas pris de dessert et que OUI nous méritions amplement une récompense! Nous nous étions renseignés et nous sommes allés à Cremeria. Certes cette glacerie n’est pas dans l’hyper centre mais vraiment… . J’ai gouté beaucoup de glaces ici, et Juliette qui a fait Erasmus pendant une année à Pise aussi, mais pour le coup nous étions d’accord toutes les deux pour dire qu’on était dans l’excellence.

parma6

Juliette a déjà tout mangé..

parma5

La Basilica di San Petronio 6ème plus grande église d’Europe!

mantova3

Improvisation

Il est déjà l’heure de repartir, un dernier tour sur la Piazza Maggiore et nous dirigeons d’un pas rapide vers la gare pour ne pas louper notre train. À 2 minutes près nous l’avons loupé, heureusement nous avions de quoi nous occuper car dans la journée nous sommes tombés sur un Tiger, vous savez cette chaîne de magasin où il y a pleins d’objets déco, loisirs, jeux etc. pour des prix dérisoires? Même si notre conscience nous dit “N’achète pas c’est fabriqué en Chine, sûrement par des enfants dans des caves“, la boutique est tellement bien faite qu’il est impossible de ressortir les mains vides. Alors oui à la gare nous étions bien contents d’avoir un puissance 4 de voyage pour nous occuper.

essai1

CON CEN TRA TION

Le soir on est allés boire un verre avec des amies que j’ai rencontré ici, Francesca et Rebecca. C’était très sympa, on a bien discuté même si avec la barrière de la langue ce n’était pas évident de se lancer dans une conversation.


Jour #3: Parma

Toujours aussi moyen le temps, mais cela ne nous a pas empêché de nous promener. Direction Parme, qui n’est qu’à une heure de train de Carpi. Nous sommes arrivés en ville et c’était déjà leur de manger (“Mais mon Dieu nous ne pensons qu’à manger!!“).

parma7

Igor voulait acheter une cafetière Bialetti comme souvenir de son voyage alors une fois dans le magasin nous avons gentiment demandé aux vendeuses de nous conseiller un restaurant sympa. Ainsi nous nous sommes retrouvés à la Trattoria delle Due Sorelle Picchi. Restaurant Traditionnelle avec une jolie boutique qui flattent les produits. Hors de question de ne pas manger du jambon de Parme – affiné 24 mois – en guise d’aperitivo avec quelques gnocco fritto. En regardant la carte je ne savais pas quoi choisir tellement que tout me donnait envie… Mais voilà encore et toujours des pâtes, j’ai pris avec Igor un assortiment de Tortelli, Flore un risotto aux champignons et à la pancetta et Juliette des Cappellettis avec un ragout. Les tortelli étaient excellents et j’étais très contente d’admettre que ceux au potiron dans mon assiette étaient aussi bon que ceux qu’avaient réalisé Sara trois semaines auparavant.

parmeetbologna2

bologna2

Prosciutto di Parma e gnocco fritto

parme2

Cappelletti

parme4

Tortelli

parma2

Joyeux !

Ça c’est fini par une glace chez Emilia. Puis nous sommes allés voir la cathédrale et son baptistère. Pareil j’étais très contente de retourner dans le duomo car je n’avais pas pu voir la coupole, il y avait une messe quand j’y étais allée en octobre, et du coup j’ai pu prêter plus d’attention aux fresques.

parma3

L’assomption de la Vierge par le Corrège – 1526-1530

parma

Italie4

Devant le Baptistère


Il est déjà l’heure de partir, car le soir nous avions décidé de faire à manger pour ma famille, un repas purement français: Tartiflette et une belle tarte aux pommes, (Oui on n’a dû prendre trois kilos en trois jours). On a vraiment bien rigolé, les enfants nous ont aidé à préparer le repas. En cuisine ça parlait italien, français, anglais et un peu d’espagnol, c’était très drôle et tout le monde finalement se comprenait. Je voyais que ça faisait plaisir aux enfants qu’ils se sentent un peu les rois de la fête. C’était une très belle soirée.

essai3

Flore et Paolo s’activent pour réaliser la tarte aux pommes…

 

parma4

Davide et Igor s’occupent des pommes de terre…

Nous étions motivés alors nous sommes sortis dans le centre de Carpi pour aller boire un verre – des verres – car c’était notre dernière soirée ensemble. C’était, en quelque sorte, le bouquet final.


parma1

Moment émotion

Merci à Flore, Juliette et Igor d’être venus me rendre visite. Ça m’a touché que vous fassiez le déplacement jusqu’ici pour venir me rendre visite et assouvir votre curiosité. C’est un réel plaisir de recevoir des gens, de leur faire découvrir ce que l’on vit au quotidien mais aussi d’essayer de leur faire passer un séjour hors norme, pour ma part je souhaitais vraiment qu’ils se sentent en Italie en passant par la gastronomie locale ainsi que la culture. J’espère qu’avant de repartir je recevrai Jean-Briac ainsi que Youn, mon cher frère qui me manque!

Par ailleurs peut-être que cet article vous aura donné une idée de parcours et de choses à faire en Émile-Romagne si vous êtes de passage dans cette belle région d’Italie!

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply