Bilan Jeune fille au pair

Conseils pour les futurs jeunes au pair: L’arrivée dans la famille et la suite… – N°2

conseilsjeunefilleaupair

Pendant quelques mois vous allez changer votre quotidien: découvrir une nouvelle culture, partager des moments inoubliables avec votre nouvelle famille, partir à la découverte d’un pays mais surtout apprendre/perfectionner une langue! Voici donc mes quelques conseils afin de se préparer à cette belle aventure.

L’arrivée dans la famille

  • Prendre ses marques

La première semaine c’est beaucoup d’observation. La famille normalement vous explique le fonctionnement de la maison ainsi que le planning horaire habituel. Également dès mon arrivée j’avais demandé où je pouvais trouver une poste, un tabac-journaux, un supermarché, la gare et la pharmacie. Aujourd’hui je me sens comme chez moi.

  • La chambre

C’est obligatoire, un(e) jeune fille/homme au pair doit avoir sa propre chambre et avec un peu de chance il/elle aura peut-être sa propre salle de bain. Normalement les enfants n’ont pas le droit d’y rentrer et si jamais ils le souhaitent ils doivent frapper avant d’entrée, dû moins c’est la règle que nous avons établi entre nous.

  • Avoir du bon sens

Au dehors des heures de travail ça me parait logique d’aider ma famille dans des tâches simplissimes comme mettre la table et la débarrasser, faire une tournée de lave vaisselle, ranger les courses. Ce sont des gestes que vous faites déjà naturellement chez vos parents alors raison de plus de les appliquer ici. Par ailleurs, ça vous prend 2 minutes de votre temps et je peux vous assurer que votre famille appréciera. Ça dépend de votre famille mais parfois ces petites tâches ménagères sont compris dans votre contrat départ.

  • La communication

Je crois que c’est ce qu’il y a de plus important: communiquer. C’est essentiel de se parler et de se dire les choses quand ça va bien mais aussi quand ça ne va pas ou qu’on n’est pas d’accord. L’honnêteté et la sincérité sont les deux mots capitales pour passer une bonne année.

Les enfants

  • Prendre le temps de les connaître

Au début ce n’est pas facile, il faut prendre son mal en patience. Premièrement il y a un temps d’adaptation, il faut qu’ils s’habituent à votre présence et peut-être qu’ils vous testeront pour connaître votre limite c’est pour ça qu’il vous faudra être assez ferme dès le début si jamais ils vont trop loin. Inversement, il vous faudra déceler les personnalités de chacun, les hobbies, les passions, bref discerner leur univers pour ainsi avoir des sujets de conversations et des activités qui leur feront plaisir.

  • Les activités

J’avais déjà gardé des enfants de temps en temps mais je n’avais jamais dû faire des activités avec eux car en général c’était le soir. Je n’avais pas le BAFA non plus, donc oui les occuper était une petite angoisse avant de partir. Finalement, ce n’était pas aussi difficile que je le pensais, il suffit de repenser à ce qu’on aimait faire quand on était petit, à quoi on jouait avec nos frères et sœurs etc. Puis avec Pinterest c’est très facile de trouver des activités ludiques, créatives et qui ne coûtent rien. Surtout il ne faut pas oublier que ce sont des enfants, qu’ils ont beaucoup d’imagination et que vous pouvez les impressionner avec trois fois rien.

  • Le rôle de la/le grand(e) sœur/frère

Vous devez montrer naturellement l’exemple, vous êtes en quelque sorte l’aînée. Je suis assez intransigeante avec la politesse, j’essaye de régler les conflits entre eux et surtout je prends le temps de leur expliquer les choses si jamais ça ne va pas (ce qui demande beaucoup de patience). Cependant je me suis interdite d’être aussi cash comme je pourrai l’être avec mon frère et surtout je m’énerve et “lève le ton” que dans des cas exceptionnels.

L’argent

  • Gérer son argent

L’argent de poche dépend du nombre d’enfants à garder. J’ai travaillé l’été du coup j’avais mis un peu de côté avant de partir, c’était parfait pour les futures excursions. Après ce n’est pas avec un salaire d’au pair que vous arriverez à économiser pour vos vieux jours!

La langue

  • Trouver une école

Je suis arrivée en Italie je ne savais pas faire une seule phrase en italien donc trouver une école était une priorité. Ma famille c’est d’ailleurs chargée de me la trouver, ainsi je suis arrivée dans une classe qui avait le même niveau que moi. J’ai passé ainsi différents niveaux reconnus par le CECRL.

  • Pratiquer

Vous êtes là seulement pour quelques mois donc il faut pratiquer la langue au maximum: lire les journaux, regarder la télévision (notamment les dessins animés avec les enfants, c’est super pour commencer), écouter la radio dans la voiture etc. Au début ce n’est pas facile car c’est beaucoup d’information à gérer en même temps mais à la fin ça paye!

Bouger !

  • Faire des rencontres

C’est crucial d’avoir une vie sociale en dehors du cercle familiale. Quand vous êtes jeune fille au pair vous vivez et travaillez sur votre lieu de travail et c’est important d’aller prendre l’air avec des gens différents. Donc via les réseaux sociaux essayer de trouver des groupes d’au pair, d’Erasmus et d’expatriés pour vous faire des contacts. Vous pouvez vous inscrire à un club de sport aussi.

  • Partir en vadrouille

Il faut profiter de votre séjour pour partir à la découverte du pays. Pour moi c’était l’une des raisons qui m’a poussé à devenir jeune fille au pair pour pouvoir voyager à droite à gauche facilement et vivre une année exceptionnelle.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply