Cityguide Émilie-Romagne Ravenne

Ravenne et ses mosaïques

couverture

Outch ça pique, réveille à 6:30 pour prendre le train à 7:20 de Carpi, c’est parti un petit peu moins de 3h de train => Ravenne!

mosaiques2

Confort du matin

Le trajet est passé très vite je n’ai fait que dormir afin d’être en forme. Arrivée à 9:50 précise, mon premier réflexe est de me diriger vers la carte de la ville, la batterie de mon iPhone commence à rendre l’âme il faut donc l’économiser au maximum pour l’essentiel. Je constate que je suis à deux pas de la Basilique Saint-Apollinaire-le-Neuf, j’inaugure donc mon marathon “mosaïque” par cette première étape. D’ailleurs je vous conseille de commencer par celle-ci tout simplement parce qu’il y a moins de monde à se procurer un billet qui est un forfait d’environ 10 euros pour accéder à toutes les structures, ainsi c’est un gain de temps!


La Basilique Saint-Apollinaire-le-Neuf

Ravenne16

Bon, c’est ma première claque de la journée. À peine rentrée, je vous assure que j’avais une bouche béa et des grands yeux. Même si en soit l’architecture est assez pauvre dans le sens où il y a seulement trois nefs, divisé par deux rangés de douze colonnettes chacune (symboles de 12 apôtres) et une abside qui fait office de chœur, ce sont les mosaïques qui habillent et consacrent le lieu. La basilique a été construire sous la demande de Théodoric le Grand, en 493-526.

Ravenna

Ravenne22

ravenna

La première chose qui frappe, ce sont ces bandeaux dorés divisés en trois parties bien distinctes. La plus haute concerne une frise représentant la vie du Christ, puis entre les fenêtres sont représentés 32 saints et prophètes, enfin le dernier bandeau est dédié à la procession des vierges pour un côté, de l’autre les martyrs. Ainsi les Saintes se dirigent solennellement vers la Vierge en Majesté tenant l’Enfant dans ses bras, elles sont chargées de présents tels que des couronnes ou des pierres précieuses et nous pouvons remarquer que devant elles il y a les trois rois mages. D’ailleurs, il est impossible de se tromper sur leurs prénoms car ils sont inscrits juste au dessus de leurs têtes. En face de ce bandeau, il y a donc les martyrs qui portent également leurs gratifications.

roismages

Sur ce fond doré, il y a peu de volume seulement un peu de végétation qui a un rôle seulement décoratif. Les personnages sont en deux dimensions et se ressemblent, les expressions sont timides et les yeux sont tournés vers le Christ et la Vierge Marie, cependant ceux-ci ont leurs regards tournés vers le spectateur. L’absence de l’espace, ces couleurs et ces attitudes répétitives nous prouvent que nous sommes bien dans un style byzantin.


La Basilique Sant-Vital

Il fallait bien que je reprenne mes émotions, heureusement le centre ville n’est pas très loin et de toute façon je dois le traverser pour atteindre la Basilique Saint-Vital consacré en 547.

Ravenne18

santvital

Ravenne6

Ce qui est drôle c’est que cette basilique est à plan centrale et en soit elle n’est pas très grande. De l’extérieur nous sommes loin de nous douter que ce cache sans doute les plus belles mosaïques byzantines au monde. Excellemment bien conservées, elles brillent par leurs éclats et clairement j’ai eu réellement du mal à imaginer que celles-ci ont été réalisées au VIème siècle!

vital

Nous avons donc deux écoles (même si elles ont été faites dans le mêmes laps de temps), d’un côté la tradition hellénisto-romaine qui se trouve dans le presbytère, les personnages sont plus en mouvement et beaucoup moins figés que ceux qui se trouvent dans l’abside qui eux sont byzantins. Nous devinons ainsi les scènes de l’ancien testament, on retrouve Abraham, Moïse, dans la clé de voûte nous y apercevons l’agneau entouré par quatre anges et une floraison de nature. Dans le presbytère il y a l’Empereur Justinien, et l’Impératrice Théodora qui se font face sur deux panneaux latéraux toujours avec ce fond doré. Ils sont parés de leurs plus beaux vêtements et sont porteurs d’offrandes pour l’Église.

Justinien

Ravenna1

Lumière

Dans la voûte de l’abside nous pouvons y voir le Christ, accompagné de deux archanges, de St-Vital et l’évêque Ecclésius qui est l’initiateur du projet. Je sors du sérieux un instant, c’est moi où l’évêque fait une tête inquiète?

sanvital5


Le Mausolée de Galla Placida

Mausolée

Avant de rentrée dans ce mausolée dédié à l’Impératrice Galla Placidia, nous sommes loin de nous douter de la merveille qui s’y trouve. En effet, l’architecture est simple, l’édifice est petit cependant une fois que l’on rentre à l’intérieur nous sommes envahis par un bleu profond qui illumine les voûtes. La coupole centrale est juste époustouflante par ses étoiles dorés, sa croix latine et les apôtres qui se trouvent à chaque coin. Le mausolée est connu pour abriter les plus anciennes mosaïques de Ravenne, réalisée au début du Vème siècle. C’est très difficile de prendre des photos car c’est peu illuminé, il y a seulement une lumière artificielle qui éclaire l’ensemble, mais c’est aussi ce qui rend le lieu magique dans le sens où l’on est immergé dans ce bleu profond.

placidia

Ravenna7

mosaic

Ravenna3

Le Mausolée se trouve sur le site de Saint-Vital, cependant il faut s’attendre à faire la queue dehors pour pouvoir y accéder, j’ai dû attendre 10 bonnes minutes, mais quand je suis ressortie la queue était vraiment plus grande, donc essayer de le faire tôt le matin, le midi ou en fin d’après-midi éventuellement.


L’heure du déjeuner approche… Je voulais m’essayer à une piadina car c’est une spécialité de la Romagne. J’en ai déjà mangé à la maison mais là il fallait vraiment y goûter puisque je suis dans la région.

Ravenne14

C’est un petit comme une crêpe de froment, mais en beaucoup plus épais, comme des petits feuillets, réalisé à base de farine, huile d’olive et sel. On y ajoute les ingrédients qui nous plaisent par la suite. Pour trouver l’endroit je me suis référée à internet, c’est ce qu’il y a de mieux à faire quand on a pas le temps ni de guide. Placé dans le centre ville, Profumo di Piadina est un petit endroit charmant avec ses ardoises, ses craies et les patrons qui sont très gentils. J’ai pris la spécialité du jour porchetta, roquette et huile d’olive! Installé sur la place San Francesco, sur un banc à l’ombre, loin de la foule, c’était parfait. La basilique est d’ailleurs très joli, à l’intérieur il y a le tombeau de Dante!

Ravenne4

Piazza San Francesco


Baptistère Néonien – Baptistère des Orthodoxes

Ravenne5

C’est l’un des édifices les plus ancien de la ville, là encore l’architecture est sobre, mais une fois que nous sommes à l’intérieur impossible de ne pas être ébloui par ces couleurs qui sont tout de même contrastés par ce fond doré et ce bleu foncé.

orthodoxesravenne


Le Baptistère des Ariens

Ravenna4

J’ai terminé mon épopée des mosaïques aux baptistère des Ariens. De même grosse surprise, surtout qu’il y avait très peu de monde. On y voit ainsi le Christ immergé dans le fleuve,  avec Saint-Jean-Baptiste, la colombe du Saint-Esprit au dessus de sa tête, ainsi qu’à sa gauche la personnification du Jourdain. Cette scène est encerclé par les 12 apôtres, ils sont séparés par une feuille de palmier. Par ailleurs on y voit Saint-Paul avec son parchemin et Saint-Pierre tenant ses clés près du trône du Christ, symbole de la souveraineté.

arien


Promenade dans le centre

Ravenne12

Ravenne20

Michelle s’achète des fleurs

Ravenne17

Piazza del Popolo

Ravenne1

Ravenne3

Ravenne2

Ravenne était une belle surprise, je ne m’attendais pas à ce que le centre ville soit aussi agréable avec ses jolies boutiques et ses façades colorées. Réellement les mosaïques m’ont impressionnées de part leurs éclats, leurs détails, oui vous allez me dire “ce n’est pas pour rien que les monuments sont inscrits sur la Liste du Patrimoine de l’Humanité de l’Unesco depuis 1996!”. Je crois que mon avantage dans cette escapade c’est que je n’ai été influencée par personne auparavant donc pas de préjugés ni de grandes attentes d’où mon étonnement. Je ne peux que vous conseiller d’aller à Ravenne comme une ville étape si jamais vous voyager dans la région. C’est tout de même une ville qui marque l’histoire de l’Europe et est essentiel pour mieux comprendre le monde religieux et artistique pendant cette période.


Pour la suite de ma journée en Romagne, je vous invite à patienter je prépare mon article sur Cesenatico pour très vite!

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply