Carpi Settimana

Settimana #30: Notte Bianca a Carpi e Comunione

carpideportation3

Cette semaine il a fait réellement beau et le week-end a été très chargé.

carpideportation6

carpideportation8

Samedi, nous nous sommes motivées avec Ophélie pour aller à Bologne dès le matin. Une belle balade dans le centre avec un soleil de plomb. Je crois que nous aurions dû aller à la plage…

carpideportation7

Le soir nous avions rendez-vous avec des amies italiennes pour aller prendre l’aperitivo à Carpi. Elles nous ont fait découvrir un bar avec sans doute le plus grand buffet qu’on ait jamais vu… Je n’ai même pas pris de photos car il y avait un monde fou et je dois dire que nous avions faim!

Puis après c’était la Notte Bianca! Souvenez-vous, j’y suis allée la première fois le 12 septembre! C’était ma première sortie en ville le soir, j’étais avec des italiens et je ne comprenais absolument rien. J’étais perdue mais heureuse d’y être. 8 mois après me revoilà à cette même fête! La Nuit Blanche est une véritable fête estivale. Les magasins sont ouverts, les stands se multiplient, les boissons fusent et les rues sont pleines pour partager ce moment unique. C’est agréable de se plonger dans une ambiance comme celle-ci, c’est un peu les vacances avant l’heure.

carpideportation4

Pour l’occasion nous avons eu la bonne idée d’aller visiter le Musée de la Déportation, qui se trouve dans le château. C’était l’occasion ou jamais, car le musée n’est pas tout le temps ouvert et puis il était gratuit. Celui-ci existe depuis 1973, sa création est lié à Fossoli, aujourd’hui rattaché à la commune de Carpi, où se trouvait l’un des plus grands camps italien de transit pour les déportés politiques et raciaux lors de la 2nd Guerre Mondiale.

carpi

carpideportation1

Je dois dire que le lieu est touchant, franc et beau. C’est une signalétique très efficace, sans “blablatage”. Les derniers mots de résistants condamnés à mort sont inscrits sur les murs ainsi que des graffitis de Picasso, de Léger, de Longoni…Au sol des puits de lumières attisent notre curiosité, on y voit des photos ainsi que quelques objets ayant appartenu à des déportés.

carpideportation5

Enfin le musée se termine par la “Salle des Noms” où plus de quatorze-mille noms de déportés de l’Italie sont gravés.

Je crois que nous avons été toutes les deux très émues, notamment par les phrases inscrites qui étaient pour certaines très émouvantes. Ce musée est une très belle surprise, on a beaucoup aimé.


Dimanche c’était un moment très important pour Lucia, c’était sa première communion. Elle tenait évidemment que je sois présente, ainsi je suis allée à la messe avec toute la famille spécialement venue de Rome. Ça m’a touché de la voir aussi rayonnante et de sentir que c’était un évènement majeur pour elle.

carpideportation2

Bella !

Évidemment nous sommes allés au restaurant. Une trattoria perdue dans la campagne, pâtes, risotto et gnocco fritto, un vrai repas de fête!carpideportation9

Ça faisait très longtemps que je n’avais pas eu un week-end aussi chargé!

À la semaine prochaine!

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply