Émilie-Romagne Reggio d'Émilie Settimana

Settimana Tre: Reggio Emilia

IMG_5786

Davide

IMG_5428

e Lucia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La semaine a bien commencé par une sortie au cinéma pour aller voir Inside Out/Vice-Versa. Évidemment je l’avais déjà vu en France, mais c’est toujours un plaisir de revoir un Pixar de plus en italien donc ça ne peut-être qu’un bon entraînement.

 Le cinéma en Italie c’est tout un sketch. Premièrement quand on réserve les billets, nous sommes placés, comme au théâtre. Ensuite pas de gros stand sucrerie comme on pourrait le voir en France, amateur d’M&M’s passer votre chemin, mais plutôt Chips/Tortillas et sauce mexicaine. Enfin la publicité, alors que vous allé voir un dessin animé avec 70% d’enfants dans la salle il n’y aucun souci de passer une annonce pour les pompes funèbres ! La vie est belle.


Dans ma tête "Arrête de sourire bêtement Marion!"

Dans ma tête
“Arrête de sourire bêtement Marion!”

Jeudi c’était mon anniversaire, mais le mercredi soir j’ai eu une bonne surprise car quelques amis, que j’ai eu la chance de rencontrer dès mon arrivée en Italie, m’ont organisés une soirée pizza. 5 pizzas d’un mètre chacune avec 2 saveurs différentes à chaque fois. Je vous rassure nous étions une vingtaine. Pour finir un joli gâteau d’anniversaire réalisé avec amour autour d’une partie de carte italienne hilarante.

Le lendemain nous étions au restaurant pour fêter ça. J’ai eu le droit à une jolie carte Pop Up/ DIY par Lucia… Et un guide super complet sur la région de Modena.


Samedi j’ai passé toute la journée à Parma ! Je suis en train de vous concocter l’article… Patience


Après-midi dominicale à Reggio Emilia qui se situe à une vingtaine de kilomètre de Carpi. Un vrai dimanche, du beau temps, très peu de monde, une belle occasion pour découvrir la ville.

La piazza Prampolini est le cœur du centre ville avec la marie, la cathédrale et son baptistère, le palais épiscopal, trois éléments indispensables à la vie politique et religieuse d’une cité.

Palazzo del Monte

Façade de la Cattedrale di Santa Maria Assunta

Piazza San Prospero

L’ensoleillement et ce calme saisissant fût véritablement agréable pour admirer tous les éléments architecturaux présents sur la Piazza San Prospero. Premièrement les bâtisses avec leurs galeries pour s’abriter des intempéries et du soleil l’ensemble dans des jolies couleurs uniques: Pistache, ocre, jaune, rosé. De cette place on voit également le dôme de la Cattedrale di Santa Maria Assunta et son chœur. Enfin la Torre del bordello et son drapeau flottant, construite en 1489 qui sert aux archives.

Si l’on se retourne, nous tombons face à la Basilica di San Prospera et son campanile (en restauration). La basilique date du XVIème siècle, cependant sa façade qui est resté inachevée pendant très longtemps date du XVIIIème siècle, dans un style complètement baroque avec ses statues de Saint-Patron et Docteurs de l’église. Les six lions qui sont devant, sont réalisés en marbre rose de Vérone, également du XVIème siècle ils devaient soutenir à leurs bases six colonnes pour engendrer trois porches devant les trois portes d’entrées.

IMG_5742

Regarder chez les gens.

Je ferai un article plus complet sur la ville la prochaine fois que j’y retournerai car aujourd’hui c’était plutôt tranquille avec les enfants.


Pendant ce temps à Saint-Malo ça n’a pas l’air d’être désagréable non plus.

Tour Solidor

Tour Solidor by Jean-Briac

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply