Cityguide Sienne Toscane

Siena

Sienaa

Depuis le temps qu’on m’en parlait de cette ville, enfin j’ai pu m’en faire ma propre idée ! On me disait “Tu vas voir c’est magique” “Quand tu arrives sur la place il n’y a pas de mot” “Je ne te parle pas de la cathédrale..

Tant de phrases qui font rêver mais vous savez ce sont aussi ces mêmes phrases que l’on prend avec des pincettes car on ne nous en a tellement fait une montagne qu’on a peur d’être finalement “un peu” déçu.  

Ainsi après 1:30 de train (Pisa/Siena) nous voilà arrivés. La gare est excentrée et on le comprend plus tard car c’est une ville très jalonnée. Il était 13:00 passé et notre première pensée était de manger quelque chose.

SienneIMG_5950SienneIMG_5954

On n’a pas mis longtemps à trouver l’épicerie fine dotée de manges-debout, Menchetti. C’est parti pour quelques pizzas à la coupe. Buonissima, la pâte, les ingrédients surtout la sauce tomate que j’ai trouvé particulièrement bonne. Vraiment parfait à un prix bon marché. En ressortant la petite phrase de Jean Briac: “Maintenant on va s’en mettre plein les yeux!“.


SienneIMG_5968

Il n’y avait plus qu’à descendre la rue, quelques marches et nous voici Piazza del Campo face au Palazzo Pubblico avec sa fameuse tour la Torre del Mangia.

ijij

Je dois dire que nous avons été surpris, nous pensions que la place était vraiment plus grande car tous les ans en juillet et août se déroule le Palio. Le Palio, c’est cette course de cheval mythique, propre à la ville, qui est organisé depuis le XIIIème siècle. Les concurrents ne sont autres que les représentants des contrades, les paroisses de la ville, il y en a 17 actuellement. Chacune possède sa devise, son église, son drapeau etc. D’ailleurs quand on se balade dans la ville c’est très drôle de voir les écussons (terzo) de chaque contrada d’un bâtiment à l’autre. C’est une véritable fête, mais c’est  aussi une course très dangereuse dont la victoire est une obsession, on bénit les chevaux c’est pour dire. Alors c’est vrai que quand on regarde la place on aimerait vivre ce moment unique.

SienneIMG_5962

 Enfin ce qui nous a surpris c’est ce sourire qui se dessine sur la façade du Palazzo Comunale. Celui-ci “s’humanise“. C’est l’artiste breton Abraham Clet qui a fait ses études aux Beaux-Arts de Rennes et qui depuis le début de sa carrière travaille en Italie, ce même artiste vous savez qui s’amuse avec des panneaux de circulations en leur donnant vie avec des bonshommes. Installée depuis le 10 octobre cette installation éphémère est visible jusqu’au 31 décembre.

= )

= )

Fini de rêvasser nous reprenons notre chemin pour aller voir la cathédrale. On devinait déjà son campanile au coin de quelques rues et je dois dire que l’envie ne faisait que s’accroître. Je ne suis pas déçue.

Santa Maria Assunta

jj

La cathédrale, son pyjama, sa façade.. Au moindre rayon de soleil le marbre blanc accroche la lumière et d’un coup elle s’illumine. On a opté pour un forfait: Cathédrale, Crypte, Baptistère, vue panoramique et musée de l’opéra pour 12€. Dans tout ce qu’on a vu, sans doute la chose dont nous avons été le plus surpris, car on ne s’y attendait pas, c’est le panorama.

siena1

SienneIMG_5978

Époustouflant. Dominer Sienne, les toits, le Duomo, la place et la tour qui nous semblent si proche mais bien-sûr toutes ces collines qui se veulent si typique à la Toscane. Je crois que c’est difficile de faire mieux. Nous avons hésité à monter la Torre del Mangia, le prix nous a sans doute refroidit, ainsi c’est une belle alternative.

SienneIMG_6034

Santa Maria Assunta est imposante par sa richesse: son sol marqueté de marbre, ses peintures, ses sculptures de Michel Ange et Donatello ainsi que la chair de Nicolas Pisano. Une prestance qui prouve l’éclat de la ville.

Après tant d’émotions, nous sommes allés nous prendre une glace à La Vecchia Latteria, qui se situe à 2 min. Excellentes, réellement, pistache et chocolat pour moi c’est un classique chez le glacier mais Jean-Briac a opté pour noisette, parfum de saison. Je glisse cette gelateria dans mon top 3 personnel.

SienneIMG_6060

Une petite balade dans les rues, n’ayant pas de carte c’était aussi agréable de se perdre et ainsi découvrir la ville au hasard, tomber sur des ruelles mais aussi sur des jolis panoramas.

Le gagnant de cette année - Quartier Selva

Le gagnant de cette année – Quartier Selva

toscana

maro

ijde

Ceci dit il n’a pas fallu trop tarder car l’appel de notre partie était trop fort, France/Irlande. Ainsi l’essai était parfait : bar sur la place, coucher de soleil et une transformation avec l’aperitivo. Seul le score final n’était pas au rendez-vous.

Spritz

Spritz

jb

Inquiètude

Il est l’heure de partir, malheureusement. Quel plaisir d’avoir vu Siena, si belle, si authentique, mais surtout je crois qu’on a su l’apprécier car il n’y avait pas grand monde. L’automne est sans doute l’une des meilleures saisons pour la visiter, comme beaucoup de villes d’Italie.

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Sara
    17 octobre 2015 at 6:15

    Bellissime foto e bellissimo articolo, voglio tornarci anche io!

  • Leave a Reply