Cityguide Italie Vénétie Venise

Venise – Carnaval 2016

Venezia

Avant de partir en Italie je me suis faite une ToDoList de toutes les choses que je voulais faire et voir pendant mon année en Italie. Pour l’instant je suis loin d’être déçue mais il y a quelque chose que je voulais faire, aller à Venise pendant le Carnaval. Après Noël j’en avais parlé comme ça à Sara, premièrement je m’étais dite que j’irai une journée avec le train, seulement Sara a été tout de suite emballée par l’idée car c’était également une occasion de voir ses amis qui vivent là-bas. Ainsi nous sommes partis tous ensemble pour le week-end du 6/7 février. Il faut compter 3h de route entre Carpi et Venise, nous avons garé la voiture sur l’un des parkings avant de rentrer dans la ville.

J’ai donc rencontré les amis de Sara, nous avons mangé ensemble le samedi midi chez eux, c’était très sympa d’autant plus que j’ai sympathisé avec leur garçon de 11 ans – Filippo – qui était très content de me dire qu’il apprend le français à l’école alors ensemble nous avons fait ses devoirs de français. Ça m’a fait plaisir de l’aider surtout qu’il montrait une véritable passion pour la langue, c’est toujours agréable. Du coup pour me “remercier” il m’a fait visiter la ville avec Paolo, en vrai petit vénitien, en me faisant passer par des petites ruelles vides alors qu’il y avait du monde partout. Il m’a bien fait rire.

Venisecarnaval34

Venisecarnaval5

Venisecarnaval12

Venisecarnaval31

Un portrait d’Arcimboldo

Venisecarnaval11

Puis je suis partie à la conquête de la ville, pour commencer mon trajet je suis partie du Campo Santa Maria Formosa et je me suis dirigée vers le quartier de l’Arsenal. Je me suis arrêtée à la l’église de San Zaccaria où quelques costumés étaient présents. Je trouve que leurs costumes rendent très bien sur ce marbre. J’ai vite compris qu’ils étaient positionnés dans des lieux stratégiques pour qu’on puisse facilement les photographier mais aussi pour que ce soit un minimum esthétique et en accord avec leurs déguisements.

Venisecarnaval36

Campo Santa Maria Formosa

Venisecarnaval24

L’Église de San Zaccaria

Venisecarnaval21

Venisecarnaval26

J’ai retrouvé le Grand Canal en marchant sur la Riva degli Schiavoni vers Saint-Marc. C’est sur cette “rue” qu’il y a le plus de monde, une foule humaine de déguisement! Il faut être attentif et essayer de repérer au loin les plus beaux costumes. Je dois dire qu’il y a un côté un peu excitant car on va de surprise en surprise.Venisecarnaval32

Ce que j’ai bien aimé c’est que les costumés jouent le jeu, ils ne parlent pas, changent de position, essayent de séduire en quelques sortes les passants ainsi que les photographes qui sont aux moins une trentaine sur une personne. C’est très compliqué de faire des photos, en plus je n’ai pas l’habitude de photographier des personnes alors c’était un exercice qui était loin d’être simple. J’étais contente d’avoir un bon appareil rien que pour le zoom. Je ne suis pas allée sur la Place Saint-Marc directement du coup je ne l’ai pas vu de jour mais ce n’est pas bien grave.

Venisecarnaval23

Le Pont des Soupirs

Venisecarnaval15

Venisecarnaval27

Riva degli Schiavoni

Venisecarnaval19

Les deux chats avec leurs souris

Venisecarnaval13

Venisecarnaval38

Je voulais aller visiter la Galleria dell’Accademia qui se trouve dans le quartier du Dorsoduro donc de l’autre côté où j’étais. J’ai bien dû mettre 1/2h pour rejoindre le musée, il ne faut pas oublier qu’à Venise il y a des ponts partout et de tailles différentes, donc si le pont est petit et qu’il y a du monde forcément ça fait bouchon. Donc le pont le plus proche pour traverser le Grand Canal est le Pont de l’Académie, je me suis arrêté pour faire quelques photos. La nuit tombe déjà il est à peine 17:30.

Venisecarnaval17

Le grand canal

Venisecarnaval29

Basilica Santa-Maria della Salute


La Gallerie dell’Accademia est un musée que je voulais faire depuis longtemps. À Venise c’est difficile de faire un choix sur les musées quand on a très peu de temps, entre le Guggenheim, le Palazzo Grassi (collection Pinault), la Biennale quand c’est le période… J’avais déjà fait le Palazzo Grassi que j’ai vraiment apprécié et je le recommande vivement pour ceux qui aiment l’art contemporain actuel. Cette fois-ci j’avais envie de peinture moderne. C’est l’endroit idéal pour comprendre et avoir un aperçut de la peinture vénitienne depuis le XIVème siècle au XVIIIème siècle. Les grands maîtres sont tous présents: Véronèse, Bellini, Le Tintoret, Le Titien, Carpaccio…

Venise1

Le raps chez Lévi – Véronèse – 1573 – Huile sur toile

Venise4

Sainte Conversation – Giavanni Bellini – 1490

Venise2

Le Miracle de l’esclave – Tintoret – 1548

J’ai un seul bémol, c’est la signalétique du musée qui je trouve est très mal faite, j’ai loupé des salles, j’ai dû revenir sur mes pas. Également le musée vient de restaurer tout un pan de son bâtiment ce qui est très agréable mais c’est vrai que l’on comprend mieux pourquoi car la partie non restaurée est d’une tristesse et c’est dommage car c’est là que sont (à mon sens) les œuvres les plus importantes. Il ne faut pas oublier qu’en Italie ils ont très peu de subventions de l’État (Ce n’est pas la France!), la culture est loin d’être une priorité. D’ailleurs le Pont des Soupirs étaient également en restauration quand j’y étais, c’est la marque de vêtement Diesel qui prend en charge les financements, souvenez-vous également de la Fontaine de Trévi restaurée grâce à la maison de haute couture Fendi. Sans les entreprises privées clairement ça serait impossible pour l’État d’envisager de tels restauration sur ces monuments phares.

Venisecarnaval3

Le pont du Rialto


Sortie du musée, je me suis dirigée tranquillement vers la place Saint-Marc pour aller voir le Café Florent car je savais que les costumés se retrouvaient dans ce lieu si emblématique le soir. C’est le café le plus ancien et charmant de Venise, il existe depuis 1720. Il y a un côté précieux avec ses dorures, ses boiseries, ses peintures, ses miroirs. Six vitrines donnent sur la place, ainsi cela permet d’admirer toutes ces personnes avec des costumes qui se veulent d’époque, un vrai film. Le côté moins glamour, c’est qu’il y a énormément de monde qui veulent observer ces scènes irréalistes, et définitivement c’est la guerre pour regarder ne serai-ce que 5 secondes.

Venisecarnaval20

Venisecarnaval25

Venisecarnaval40

Le café Florian – Un mythe

Venisecarnaval9

Venisecarnaval8

Venisecarnaval18

La basilique Saint-Marc est définitivement splendide même la nuit. Je vous conseille de la visiter pour ses mosaïques qui sont juste sublimes.


Il y a une boutique que je voulais faire à Venise c’est la Libreria Acqua Alta, sauf qu’il était déjà 19:30 et je n’avais pas de plan pour me repérer étant donné que ma connexion internet m’a fait faux bond tout le week-end. Je savais dans quel quartier elle se situait alors j’ ai commencé à m’y balader et là je suis tombé dessus, une vraie chance car à Venise c’est loin d’être facile. Donc cette librairie est un vrai “bordel”. Il y a des bouquins partout dans 3 salles différentes, il y a une gondole en plein milieu plus loin un poteau typique vénitien typique, mais surtout il y a une petite cour avec un super escalier ne livre qui donne sur un canal, juste magique. Le propriétaire et ses chats font partis intégrante du décor. C’est un lieu unique que je vous conseille.

Venisecarnaval7

Venisecarnaval6


Le lendemain le temps était beaucoup moins clément… pluie pluie pluie.

Venisecarnaval11

Venisecarnaval12

Venisecarnaval3

Sea Sheperd – Bob Barker

Avec les enfants il a fallu s’occuper alors après une matinée tranquille, et une pizzeria le midi nous sommes allées sur l’île de Certosa et nous avons visité l’un des bateaux de l’organisation SeaSheperd – le Bob Barker. C’est une organisation, type Green Peace, qui défend la protection des baleines, requins, dauphins, contre les braconniers aux quatre coins de la planète mais leurs interventions sont majoritairement connus pour leurs attaques impressionnantes contre les baleiniers japonnais dans l’Océan Austral. C’est rock’n’roll, ils n’hésitent pas à utiliser tous les moyens nécessaires pour arrêter les malfaisants. Je n’ai pas fait le rapprochement sur le moment, mais c’est vrai qu’ils sont de temps à Saint-Malo et à Lorient. Je vous met un lien YouTube si ça vous intéresse de regarder leurs interventions. En tout cas j’ai trouvé que c’était une belle activité à faire avec les enfants ça les sensibilise un peu plus sur la faune marine ainsi que sur l’écologie.

Un autre bateau était présent mais avec une connotation bien différente. Le bateau “en papier” de l’artiste brésilien Vik Muniz était également là. C’est une œuvre qui a été exposée sur le grand canal pendant le Biennale de 2015. Évidemment c’est une structure qui résonne avec l’actualité, les réfugiés, les migrants, qui se battent pour leurs survies dans les eaux de l’Europe. Un journal aux gros titres, l’évocation du papier montre cette non stabilité, le tout sur l’eau qui est en constance mouvement, oui cette œuvre réveille les consciences. J’étais satisfaite de la voir car je l’avais vu un peu partout sur les réseaux.

Venisecarnaval6

Venisecarnaval4

Il est déjà l’heure de rentrer, la route nous attend. Ainsi on a pris la vaporetto pour partir, je ne l’avais jamais pris. Du coup j’ai eu une petite vue de la ville avant de partir. C’est vrai qu’il ne faisait pas beau mais je trouve que ça à son charme aussi cette Venise un peu moins lisse comme on a l’habitude de voir.

Venisecarnaval8

Venisecarnaval9

Palais des doges et le campanile

Venisecarnaval5

Venisecarnaval7

Venisecarnaval10

Santa Maria della Salute et le campanile

Clairement j’ai adoré ce week-end, je remercierai jamais assez ma famille pour m’avoir fait partager ce moment. J’ai pu vraiment me faire une idée du Carnaval, je ne pensais pas que tout le monde se déguiserait et jouerait le jeu autant que ça. Il y a une belle ambiance, les confettis volent de partout, les gens chantent et rigolent parfois même font de la musique. C’est très bien encadré, la police est partout, limite à chaque pont pour pouvoir faire la circulation et surveiller tout ce qui ce passe, je me suis sentie en sécurité. Il y a de toutes les nationalités, beaucoup d’anglais, d’allemands et évidemment des français, d’ailleurs ça m’a fait un peu rire car chaque français que je croisais étaient soit perdus soit se plaignait de la foule. Je dois dire aussi que Jean-Pierre Pernault à bien fait son travail car c’était quand même beaucoup de retraités. Il faut avoir les moyens aussi de venir à Venise pendant cette période.

Venisecarnaval1

Venise est magique, déjà la première fois j’étais conquise mais là pendant le carnaval la ville se transforme elle aussi. Ceci-dit heureusement que j’étais déjà allée en période creuse il y à (déjà) 5 ans pour pouvoir bien profiter de la ville, car je pense que pendant le carnaval c’est compliqué. J’ai envie d’ailleurs de vous faire un article plus astucieux sur comment bien vivre son carnaval à Venise ^^!

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Sara
    16 février 2016 at 11:52

    Bellissime foto come sempre! Brrrrrrava!

  • Leave a Reply